Section Femmes du Foyer Varize-Vaudoncourt

La section Femmes du Foyer est très active et se retrouve tous les mercredis après-midis pour confectionner de la layette pour bébés prématurés. Leur production est destinée aux bébés de la clinique Claude Bernard à Metz et à l’orphelinat de Paris. Claudine, Josette, Lucette, Martine, Malou, Denise, Rose-Marie et Myriam sont soutenues dans leur action caritative par de généreux donateurs. A l’initiative de Catherine, plus de 350 pelotes de laine ont été collectées fin 2012 ainsi que des boutons et des pressions et ce, grâce à la mobilisation de l’école maternelle de Griesheim-près-Molsheim et de l’association « Semeurs d’étoiles » des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et de nombreux autres donateurs.
pelotes-janv-13
Enfin, après un dur labeur et sous la houlette de Catherine, la bibliothèque du Foyer Varize-Vaudoncourt a ouvert ses portes en 2013. C’est à partir d’un fonds documentaire existant et de nombreux dons que plus d’un millier d’ouvrages sont proposés pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Des permanences se tiennent dans le local du Foyer les mercredis et les samedis.

Coupure d’eau au lotissement

En raison de la mise en place d’un système de purge sur le réseau d’eau communal, la distribution en eau potable sera interrompue au lotissement et rue du Château le vendredi 11 mai 2012 de 9h à 12h. En cas de problèmes persistants liés à ces travaux, vous pouvez contacter la Société des Eaux de l’Est au 0810 458 458.

Prévisions travaux SANEF

Fermeture partielle des bretelles A4 en 2012 en raison de travaux :

  • du 16 au 20 avril : direction Strasbourg
  • du 7 au 11 mai : direction Strasbourg de 20h à 6h
  • le 14 mai : direction Strasbourg
  • du 21 au 25 mai : direction Metz

Sous réserve de toute modification consultez également [www.sanef.com->www.sanef.com]

Urbanisme-travaux

L’usage du droit des sols est réglementé et toute construction est soumise à déclaration préalable ou à permis de construire.
Sont ainsi soumises à déclaration préalable les constructions suivantes :

  • les constructions créant une surface de plancher supérieure à 2 m2 mais inférieure ou égale à 20 m2 (création d’un abri de jardin, etc.),
  • l’agrandissement d’une construction entraînant la construction d’une SHOB comprise entre 2 et 20 m2 (création d’un garage, d’un atelier de bricolage, etc.),
  • les piscines dont la surface de bassin est inférieure ou égale à 100 m2,
  • les châssis et serres dont la hauteur est inférieure à 1m80,
  • toutes les modifications de toiture, les ouvertures de fenêtres, la pose de capteurs solaires,
  • l’édification de murs et de clôtures dont la hauteur est inférieure à 2 m.
    Les ravalements de façade, les rénovations de toiture, les changements de destination d’un bâtiment sont également systématiquement soumis à déclaration de travaux ou permis de construire et doivent être conformes au règlement du Plan Local d’Urbanisme communal consultable en Mairie.

    Toutes les autres constructions sont soumises à permis de construire.
    Il faut savoir qu’en l’absence d’une déclaration préalable de travaux ou de permis de construire, des sanctions pénales sont prévues par l’article L.480-4 du Code de l’Urbanisme. Le Maire peut également faire procéder d’office à tous travaux nécessaires à l’exécution d’une décision de justice qui serait prise concernant une construction illégale – par exemple sa démolition – aux frais et risques du bénéficiaire des travaux irréguliers ou de l’utilisation irrégulière du sol.

    Par ailleurs, lorsqu’il y a empiétement sur la voirie (pose d’échafaudage ou d’une benne à gravats, entreposage de matériaux, stationnement d’engins de chantier…) il est nécessaire de déposer en Mairie une autorisation de voirie. Il est impossible d’installer des matériaux et/ou des matériels et/ou des engins, même temporairement, sur la voirie sans avoir obtenu cette autorisation. Les trottoirs sont, bien sûr, compris dans le périmètre de la voirie. A noter que sans cette autorisation, le contrevant s’expose à une contravention de 1500 euros.
    Les formulaires de déclaration préalable, de permis de construire et d’autorisation de voirie sont à retirer en Mairie.
    autorisation-de-voirie
    reglement-plu-modifie-dec-2015

Inscriptions scolaires

Les inscriptions scolaires pour les enfants nés en 2008 (ou avant) auront lieu à l’école le jeudi 19 mai et le samedi 21 mai. Il faudra se munir du livret de famille et du carnet de santé ainsi que de la dérogation de secteur le cas échéant.
Les inscriptions ne se feront que sur rendez-vous. Pour cela, merci de téléphoner au 03.87.64.18.87

Propriétaires de parcelles dans les lots de chasse

La dématérialisation de la matrice cadastrale ne permet plus de suivre l’évolution des biens immobiliers. En conséquence, les propriétaires de parcelles situées dans les lots de chasse, qui ont vendu ou acquis des terrains courant 2010, sont invités à présenter en mairie tout justificatif permettant la mise à jour de l’état de répartition et ce, avant le 30 avril 2011.

Historique de Vaudoncourt

Vaudoncourt est un village-rue qui s’étend d’est en ouest dans la vallée de la Nied Allemande. Il comprend 4 rues : rue de la Fontaine, rue de la Chapelle, La Petite rue, chemin de Bannay. Deux annexes font partie de la commune Léovillers et Plappecourt. Dans les archives départementales on trouve mention du village en 959 sous le nom de Wualdonis Curtis (ce qui peut signifier le domaine de Waldon). Village d’empire dépendant de la Seigneurie de Raville et cédé par l’Impératrice Reine le 16 mai 1769, il était le siège d’un fief et d’une justice haute, moyenne et basse mouvant au Roi de France (1682).
Il était également une annexe de la paroisse de Varize.
Les personnages célèbres sont :

  • Paul Guillaume : né en 1744 de parents laboureurs, habitant à Vaudoncourt. Il est entré dans l’armée et a participé à de nombreuses campagnes militaires. En 1789, il s’est retiré à Vaudoncourt dont il fut nommé procureur. Entre 1792 à 1799 il participa successivement au siège de Thionville et à différentes batailles célèbres. Il termina général de division et mourut en 1799 en Italie.
  • François Frédéric Guillaume : fils de Paul Guillaume. Il est né le 24 septembre 1772 et il est mort à Passy en 1845. Il fut général de division d’artillerie, Chevalier de Saint Louis, Chevalier de la Légion d’Honneur et membre de l’Académie Royale des Sciences Militaires de Suède. Il fut un fidèle de Napoléon 1er qui le fit baron de Vaudoncourt.
    Les armoiries : blason-vaudoncourt-petit « de sinople au pélican dans son aire, soutenue d’une terrasse, le tout d’argent » armes inspirées du général Guillaume de Vaudoncourt, glorieux enfant de Vaudoncourt.
    Pourquoi avoir choisi le pélican qui est un oiseau aquatique dont le passage dans nos régions n’est observé que très rarement ? On peut supposer que lors de ses campagnes militaires le Général Guillaume a pu admirer cet oiseau ou alors qu’il l’a choisi pour sa représentation symbolique, le pélican étant un symbole traditionnel du Christ et un symbole de la charité.
    Les bâtiments communaux et les monuments : la mairie a été construite il y a plus de deux siècles et a été rénovée complètement en 2000. La chapelle a été construite en 1849 à la suite d’un vœu formulé par les habitants de Vaudoncourt.
    Administrativement, de 1790 à 1802 Vaudoncourt a appartenu au canton de Varize puis à celui de Pange (arrondissement de Metz-Campagne) jusqu’en 1973, date de l’association des deux communes de Varize et Vaudoncourt. A ce moment-là Vaudoncourt a été intégré dans le canton de Boulay-Moselle.
    M. Louis HARTARD a été maire de Vaudoncourt pendant 36 ans, d’octobre 1947 à mars 1983, et M. Paul ROLLIN , maire délégué de 1983 à 1989.

Foyer Varize-Vaudoncourt

Composé d’une trentaine de membres, le Foyer Varize-Vaudoncourt est une association à but non lucratif qui développe des activités en faveur des enfants du village (Halloween, carnaval) mais également des animations grand public (loto, repas dansant, marche du 1er mai, soirée Beaujolais, bourse aux jouets). Le foyer dispose également d’une section « Femmes » et d’une section « Tennis » dans le cadre de la gestion du terrain de tennis communal et d’une section bibliothèque ouverte depuis 2013 dans le local du Foyer.
Lors de son assemblée générale en 2016, le bureau du foyer Varize-Vaudoncourt a été renouvelé et se compose comme suit :

  • Pascal Hamman, Président
  • Julien Busch, Vice-Président
  • Sylvie Hamman, Trésorière
  • Jean-Guy Crauser, Trésorier adjoint
  • Eric Picco, Secrétaire
  • Catherine Rogovitz, Secrétaire adjointe
  • Vérificateur aux comptes : Christophe Lomanto
  • Assesseurs : Christophe Galvani,

    Le foyer dispose d’un local situé rue Principale à Varize.
    Pour adhérer au foyer, vous pouvez contacter Pascal Hamman au 03.87.64.07.63


Consulter [la page Facebook du Foyer->https://www.facebook.com/FoyerVarizeVaudoncourt/] Varize-Vaudoncourt

Priorités dans l’approvisionnement en sel de déneigement

Dans une circulaire du 23 décembre 2010, le Préfet vient d’annoncer la définition de priorités dans la gestion des stocks de sel de déneigement, en voie d’épuisement du fait des épisodes neige et verglas successifs. Seront ainsi approvisionnés en priorité en sel de déneigement :

  1. la SANEF et la Direction Régionale de l’Equipement (autoroutes et routes nationales),
  2. le Conseil Général pour le traitement du réseau départemental et les grandes agglomérations,
  3. les communes qui devront traiter les voiries communales en tenant compte de l’importance de la circulation publique sur les voies et des impératifs de sécurité des personnes (accès aux services publics, établissements de santé, écoles, hôpitaux, services communaux…).

Le compostage

Le compostage de « déchets » permet de réduire le volume de sa poubelle et de recycler les déchets verts de son jardin. Le compost représente un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes. En incorporant son compost à la terre, le jardinier améliore la fertilité du sol de son jardin et limite le volume de déchets à traiter.

  • Que peut-on composter ? : les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, fruits et légumes abîmés, les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, branchages broyés, les déchets de maison : essuie-tout, rouleaux de papier toilette, cendres de bois, papier journal, plantes d’intérieur.
  • Ce qu’il ne faut pas composter : les plantes malades, les mauvaises herbes montées en graines, les branches de thuya, les plastiques, le verre, les métaux, les excréments et litières d’animaux domestiques (sauf litières compostables), les résidus de produits chimiques.
  • Comment composter ? : le compostage en tas photo-compostage-en-tas consiste à former un tas à même le sol d’une hauteur comprise entre 0,5 à 1 mètre. Le compostage en tas permet d’obtenir une grande quantité de compost et demande peu de temps pour son entretien. Le compost mûr et prêt à l’emploi sera obtenu au bout de 6 mois à un an. Attention tout de même à prévoir son emplacement dans un endroit plutôt caché et éloigné du voisinage (vision peu esthétique du tas de compost).
    Le compostage peut également se faire dans des bacs en bois composteur-en-bois, plastique ou tout autre matériau permettant de contenir les déchets. Le compostage en bac est plus esthétique et possède également un encombrement réduit. Le compostage est plus rapide, 6 mois en moyenne pour obtenir un compost mûr. Il nécessite cependant une plus grande surveillance pour éviter le dessèchement ou le pourrissement et au final produit de petits volumes de compost.
  • Les règles d’or pour bien composter : bien mélanger les différentes catégories de déchets dès le départ. Aérer en réalisant un brassage régulier du mélange à l’aide d’une fourche tous les 1 à 2 mois. Surveiller l’humidité du compost qui doit conserver un taux d’humidité suffisant.
  • Comment utiliser le compost ? : le compost s’utilise comme amendement organique naturel pour votre jardin. Vous pouvez l’incorporer dans votre jardin potager par binage à l’automne ou au printemps. Il peut également être réparti aux pieds des arbres fruitiers et des haies arbustives ou encore dispersé finement sur votre pelouse à l’aide d’un tamis.

Bon compost !

Tri des déchets – sac transparent

Chaque personne produit environ 1kg de déchets ménagers par jour. Les recyclables et les biodéchets (restes de repas) représentent plus de la moitié du poids de nos poubelles. Les emballages triés sont transformés en de nouveaux objets ou matériaux. Chacun de nous peut devenir acteur de la réduction des déchets à la source en achetant des produits sans surremballage, en utilisant des éco-recharges et des sacs à provisions réutilisables.

Déchèterie de Boulay

  • Horaires d’ouverture de la déchèterie
  • Adresse : Route d’Inckange à Boulay
  • Déchets acceptés en déchèterie : cartons, verre, métaux, bois, plâtre, caoutchouc, gravats, déchets verts, piles, accumulateurs, huiles, bidons souillés, néons, déchets toxiques, objets électroniques, réfrigérateurs, télévisions, ordinateurs, batteries, etc. (le gardien peut vous conseiller sur site)
  • Info déchèterie : 0800 37 18 82 (appel gratuit)

Inscription sur la liste électorale

Les personnes nouvellement installées dans la commune ou non encore inscrites, sont priées de se rendre le plus rapidement possible en mairie afin de solliciter leur inscription sur la liste électorale avant le 31 décembre 2011. Il leur sera nécessaire à cette fin de présenter leur carte nationale d’identité ou un passeport français. Une permanence, exclusivement destinée à l’accomplissement de cette démarche, sera exceptionnellement assurée en mairie de Varize le vendredi 31 décembre de 10 h à 12 h.
Pour les personnes souhaitant régler cette question par correspondance, prière de contacter le Secrétaire de Mairie par téléphone ( 03.87.64.21.67) ou par courriel mairie.varize@wanadoo.fr
.