Foyer Varize-Vaudoncourt

Composé d’une trentaine de membres, le Foyer Varize-Vaudoncourt est une association à but non lucratif qui développe des activités en faveur des enfants du village (Halloween, carnaval) mais également des animations grand public (loto, repas dansant, marche du 1er mai, soirée Beaujolais, bourse aux jouets). Le foyer dispose également d’une section “Femmes” et d’une section “Tennis” dans le cadre de la gestion du terrain de tennis communal et d’une section bibliothèque ouverte depuis 2013 dans le local du Foyer.
Lors de son assemblée générale en 2016, le bureau du foyer Varize-Vaudoncourt a été renouvelé et se compose comme suit :

  • Pascal Hamman, Président
  • Julien Busch, Vice-Président
  • Sylvie Hamman, Trésorière
  • Jean-Guy Crauser, Trésorier adjoint
  • Eric Picco, Secrétaire
  • Catherine Rogovitz, Secrétaire adjointe
  • Vérificateur aux comptes : Christophe Lomanto
  • Assesseurs : Christophe Galvani,

    Le foyer dispose d’un local situé rue Principale à Varize.
    Pour adhérer au foyer, vous pouvez contacter Pascal Hamman au 03.87.64.07.63


Consulter [la page Facebook du Foyer->https://www.facebook.com/FoyerVarizeVaudoncourt/] Varize-Vaudoncourt

Priorités dans l’approvisionnement en sel de déneigement

Dans une circulaire du 23 décembre 2010, le Préfet vient d’annoncer la définition de priorités dans la gestion des stocks de sel de déneigement, en voie d’épuisement du fait des épisodes neige et verglas successifs. Seront ainsi approvisionnés en priorité en sel de déneigement :

  1. la SANEF et la Direction Régionale de l’Equipement (autoroutes et routes nationales),
  2. le Conseil Général pour le traitement du réseau départemental et les grandes agglomérations,
  3. les communes qui devront traiter les voiries communales en tenant compte de l’importance de la circulation publique sur les voies et des impératifs de sécurité des personnes (accès aux services publics, établissements de santé, écoles, hôpitaux, services communaux…).

Le compostage

Le compostage de “déchets” permet de réduire le volume de sa poubelle et de recycler les déchets verts de son jardin. Le compost représente un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes. En incorporant son compost à la terre, le jardinier améliore la fertilité du sol de son jardin et limite le volume de déchets à traiter.

  • Que peut-on composter ? : les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, fruits et légumes abîmés, les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, branchages broyés, les déchets de maison : essuie-tout, rouleaux de papier toilette, cendres de bois, papier journal, plantes d’intérieur.
  • Ce qu’il ne faut pas composter : les plantes malades, les mauvaises herbes montées en graines, les branches de thuya, les plastiques, le verre, les métaux, les excréments et litières d’animaux domestiques (sauf litières compostables), les résidus de produits chimiques.
  • Comment composter ? : le compostage en tas photo-compostage-en-tas consiste à former un tas à même le sol d’une hauteur comprise entre 0,5 à 1 mètre. Le compostage en tas permet d’obtenir une grande quantité de compost et demande peu de temps pour son entretien. Le compost mûr et prêt à l’emploi sera obtenu au bout de 6 mois à un an. Attention tout de même à prévoir son emplacement dans un endroit plutôt caché et éloigné du voisinage (vision peu esthétique du tas de compost).
    Le compostage peut également se faire dans des bacs en bois composteur-en-bois, plastique ou tout autre matériau permettant de contenir les déchets. Le compostage en bac est plus esthétique et possède également un encombrement réduit. Le compostage est plus rapide, 6 mois en moyenne pour obtenir un compost mûr. Il nécessite cependant une plus grande surveillance pour éviter le dessèchement ou le pourrissement et au final produit de petits volumes de compost.
  • Les règles d’or pour bien composter : bien mélanger les différentes catégories de déchets dès le départ. Aérer en réalisant un brassage régulier du mélange à l’aide d’une fourche tous les 1 à 2 mois. Surveiller l’humidité du compost qui doit conserver un taux d’humidité suffisant.
  • Comment utiliser le compost ? : le compost s’utilise comme amendement organique naturel pour votre jardin. Vous pouvez l’incorporer dans votre jardin potager par binage à l’automne ou au printemps. Il peut également être réparti aux pieds des arbres fruitiers et des haies arbustives ou encore dispersé finement sur votre pelouse à l’aide d’un tamis.

Bon compost !

Tri des déchets – sac transparent

Chaque personne produit environ 1kg de déchets ménagers par jour. Les recyclables et les biodéchets (restes de repas) représentent plus de la moitié du poids de nos poubelles. Les emballages triés sont transformés en de nouveaux objets ou matériaux. Chacun de nous peut devenir acteur de la réduction des déchets à la source en achetant des produits sans surremballage, en utilisant des éco-recharges et des sacs à provisions réutilisables.

Inscription sur la liste électorale

Les personnes nouvellement installées dans la commune ou non encore inscrites, sont priées de se rendre le plus rapidement possible en mairie afin de solliciter leur inscription sur la liste électorale avant le 31 décembre 2011. Il leur sera nécessaire à cette fin de présenter leur carte nationale d’identité ou un passeport français. Une permanence, exclusivement destinée à l’accomplissement de cette démarche, sera exceptionnellement assurée en mairie de Varize le vendredi 31 décembre de 10 h à 12 h.
Pour les personnes souhaitant régler cette question par correspondance, prière de contacter le Secrétaire de Mairie par téléphone ( 03.87.64.21.67) ou par courriel mairie.varize@wanadoo.fr
.

L’espace Clément Kieffer

autoportraitclement-kieffer

  • L’espace Clément Kieffer a été inauguré le 20 mai 2006 dans les locaux de la Mairie de Varize.
  • Trois salles d’exposition accueillent le public tous les dimanches après-midi de juin à octobre de 14 à 18h, ainsi que les mercredis et samedis après-midi sur réservation, et les groupes et scolaires, en fonction de leur demande et sur réservation.
  • Clément Kieffer est né en 1881 à Varize dans une famille d’instituteurs rue des écoles.
  • Artiste accompli, il consacra sa vie à son art jusqu’à sa mort en 1964. Il laisse derrière lui une oeuvre conséquente exposée par thème à l’Espace Clément Kieffer.
  • Pour plus de renseignements : http://clement.kieffer.free.fr
    clement-2

Histoire de la commune

  • Varize est une commune d’origine gallo-romaine qui est longée au nord par l’ancienne voie romaine Metz-Mayence.
  • C’est en 1137 que l’on cite pour la première fois un seigneur de Warize de la famille Neufchatel-Varize dont les armoiries communales reprennent les armes.
    blason-de-varize-petit De gueules, à la fasce d’argent, accompagnée en chef d’une rose d’or. Ce sont les armes de la famille de Neufchâtel-Varize, d’ancienne chevalerie, qui occupait le château fort. La fasce d’argent sur champ de gueules rappelle les armes de l’Autriche à qui appartenait l’annexe de Vaudoncourt, enclave de Raville, jusqu’en 1769. Cette annexe a pour blason “de sinople, au pélican soutenu d’une terrasse, le tout d’argent”blason-vaudoncourt-petit
    -* De 1790 à 1802, la commune est le chef-lieu de canton du même nom. Varize est alors à la pointe extrême du monde roman. On y parle le patois roman. Les villages situés au nord sont linguistiquement germaniques.
  • Le déclin de la commune se situe à la fin du Second Empire et après la fermeture d’une importante fabrique de draperie et couvertures employant plus de 100 personnes située à la Fabrique Saint Georges. Pour le seul village de Varize, la population passe alors de 557 habitants en 1836 à 237 en 1900.
  • La commune se dote de l’eau potable à partir de 1890 et l’électricité arrive au village en 1925.
  • Lors de la seconde guerre mondiale, les trois-quarts de la population sont expulsés dans le sud-ouest de la France (Auvergne principalement). Toutefois, le village n’ayant pas subi de bombardements, les habitants purent réintégrer leur domicile en 1945.
  • En 1970, la construction de l’autoroute A32, devenue A4, apporte un certain dynamisme à la commune. En effet, la première sortie se trouve sur le territoire de la commune.
  • Depuis 1975, plusieurs lotisements et constructions de maisons individuelles viennent confimer le développement de Varize.
  • Pour en savoir plus sur Vaudoncourt : Historique de Vaudoncourt

Présentation de la commune

  • Varize-Vaudoncourt est une commune située en Lorraine dans le département de la Moselle à 25 km de Metz (15 minutes par l’autoroute A4) et à 5 minutes de Boulay en septembre 2014 par délibération du Conseil Municipal après consultation des habitants.
  • La commune s’étend sur 14 km² et compte 519 habitants lors du dernier recensement de 2010. Avec une densité de 37 habitants par km², Varize a connu une nette hausse de plus de 23% de sa population par rapport à 1999.
  • Varize appartient à l’arrondissement de Forbach-Boulay-Moselle et est entourée par les communes de Bannay, Condé-Northen et Helstroff.
  • Elle fait partie de la Communauté de Communes de la Houve et du Pays Boulageois (CCPB).
  • La commune est proche du parc naturel régional de Lorraine à environ 28 km.
    mairie-2012