Inscription sur la liste électorale

Les personnes nouvellement installées dans la commune ou non encore inscrites, sont priées de se rendre le plus rapidement possible en mairie afin de solliciter leur inscription sur la liste électorale avant le 31 décembre 2011. Il leur sera nécessaire à cette fin de présenter leur carte nationale d’identité ou un passeport français. Une permanence, exclusivement destinée à l’accomplissement de cette démarche, sera exceptionnellement assurée en mairie de Varize le vendredi 31 décembre de 10 h à 12 h.
Pour les personnes souhaitant régler cette question par correspondance, prière de contacter le Secrétaire de Mairie par téléphone ( 03.87.64.21.67) ou par courriel mairie.varize@wanadoo.fr
.

L’espace Clément Kieffer

autoportraitclement-kieffer

  • L’espace Clément Kieffer a été inauguré le 20 mai 2006 dans les locaux de la Mairie de Varize.
  • Trois salles d’exposition accueillent le public tous les dimanches après-midi de juin à octobre de 14 à 18h, ainsi que les mercredis et samedis après-midi sur réservation, et les groupes et scolaires, en fonction de leur demande et sur réservation.
  • Clément Kieffer est né en 1881 à Varize dans une famille d’instituteurs rue des écoles.
  • Artiste accompli, il consacra sa vie à son art jusqu’à sa mort en 1964. Il laisse derrière lui une oeuvre conséquente exposée par thème à l’Espace Clément Kieffer.
  • Pour plus de renseignements : http://clement.kieffer.free.fr
    clement-2

Histoire de la commune

  • Varize est une commune d’origine gallo-romaine qui est longée au nord par l’ancienne voie romaine Metz-Mayence.
  • C’est en 1137 que l’on cite pour la première fois un seigneur de Warize de la famille Neufchatel-Varize dont les armoiries communales reprennent les armes.
    blason-de-varize-petit De gueules, à la fasce d’argent, accompagnée en chef d’une rose d’or. Ce sont les armes de la famille de Neufchâtel-Varize, d’ancienne chevalerie, qui occupait le château fort. La fasce d’argent sur champ de gueules rappelle les armes de l’Autriche à qui appartenait l’annexe de Vaudoncourt, enclave de Raville, jusqu’en 1769. Cette annexe a pour blason « de sinople, au pélican soutenu d’une terrasse, le tout d’argent »blason-vaudoncourt-petit
    -* De 1790 à 1802, la commune est le chef-lieu de canton du même nom. Varize est alors à la pointe extrême du monde roman. On y parle le patois roman. Les villages situés au nord sont linguistiquement germaniques.
  • Le déclin de la commune se situe à la fin du Second Empire et après la fermeture d’une importante fabrique de draperie et couvertures employant plus de 100 personnes située à la Fabrique Saint Georges. Pour le seul village de Varize, la population passe alors de 557 habitants en 1836 à 237 en 1900.
  • La commune se dote de l’eau potable à partir de 1890 et l’électricité arrive au village en 1925.
  • Lors de la seconde guerre mondiale, les trois-quarts de la population sont expulsés dans le sud-ouest de la France (Auvergne principalement). Toutefois, le village n’ayant pas subi de bombardements, les habitants purent réintégrer leur domicile en 1945.
  • En 1970, la construction de l’autoroute A32, devenue A4, apporte un certain dynamisme à la commune. En effet, la première sortie se trouve sur le territoire de la commune.
  • Depuis 1975, plusieurs lotisements et constructions de maisons individuelles viennent confimer le développement de Varize.
  • Pour en savoir plus sur Vaudoncourt : Historique de Vaudoncourt

Présentation de la commune

  • Varize-Vaudoncourt est une commune située en Lorraine dans le département de la Moselle à 25 km de Metz (15 minutes par l’autoroute A4) et à 5 minutes de Boulay en septembre 2014 par délibération du Conseil Municipal après consultation des habitants.
  • La commune s’étend sur 14 km² et compte 519 habitants lors du dernier recensement de 2010. Avec une densité de 37 habitants par km², Varize a connu une nette hausse de plus de 23% de sa population par rapport à 1999.
  • Varize appartient à l’arrondissement de Forbach-Boulay-Moselle et est entourée par les communes de Bannay, Condé-Northen et Helstroff.
  • Elle fait partie de la Communauté de Communes de la Houve et du Pays Boulageois (CCPB).
  • La commune est proche du parc naturel régional de Lorraine à environ 28 km.
    mairie-2012