L’espace Clément Kieffer

autoportraitclement-kieffer

  • L’espace Clément Kieffer a été inauguré le 20 mai 2006 dans les locaux de la Mairie de Varize.
  • Trois salles d’exposition accueillent le public tous les dimanches après-midi de juin à octobre de 14 à 18h, ainsi que les mercredis et samedis après-midi sur réservation, et les groupes et scolaires, en fonction de leur demande et sur réservation.
  • Clément Kieffer est né en 1881 à Varize dans une famille d’instituteurs rue des écoles.
  • Artiste accompli, il consacra sa vie à son art jusqu’à sa mort en 1964. Il laisse derrière lui une oeuvre conséquente exposée par thème à l’Espace Clément Kieffer.
  • Pour plus de renseignements : http://clement.kieffer.free.fr
    clement-2

Municipalité

Les membres du conseil municipal

  • Maire de Varize-Vaudoncourt : Franck ROGOVITZ
  • 1ère Adjointe : Brigitte COLLIOT, patrimoine et embellissement
  • 2ème adjoint : Rémy RESLINGER, travaux, voirie et sécurité routière
  • 3ème adjoint : Pascal HAMMAN, manifestations, vie associative, jeunesse et solidarité
  • 4ème adjoint : Alexandre ARUS, communication, relations publiques et affaires scolaires

Conseillers municipaux :

  • Michel ATTINETTI
  • Grégoire CHAUDRON
  • Marie-Laure FORNIES
  • Anne-Marie HARTARD
  • Christophe LOMANTO
  • François MICHALIK
  • Richard ROULAND
  • Henri-Louis VINCLER
  • Jonathan ZYDKO

photo-conseil-municipal-04042014

Histoire de la commune

  • Varize est une commune d’origine gallo-romaine qui est longée au nord par l’ancienne voie romaine Metz-Mayence.
  • C’est en 1137 que l’on cite pour la première fois un seigneur de Warize de la famille Neufchatel-Varize dont les armoiries communales reprennent les armes.
    blason-de-varize-petit De gueules, à la fasce d’argent, accompagnée en chef d’une rose d’or. Ce sont les armes de la famille de Neufchâtel-Varize, d’ancienne chevalerie, qui occupait le château fort. La fasce d’argent sur champ de gueules rappelle les armes de l’Autriche à qui appartenait l’annexe de Vaudoncourt, enclave de Raville, jusqu’en 1769. Cette annexe a pour blason « de sinople, au pélican soutenu d’une terrasse, le tout d’argent »blason-vaudoncourt-petit
    -* De 1790 à 1802, la commune est le chef-lieu de canton du même nom. Varize est alors à la pointe extrême du monde roman. On y parle le patois roman. Les villages situés au nord sont linguistiquement germaniques.
  • Le déclin de la commune se situe à la fin du Second Empire et après la fermeture d’une importante fabrique de draperie et couvertures employant plus de 100 personnes située à la Fabrique Saint Georges. Pour le seul village de Varize, la population passe alors de 557 habitants en 1836 à 237 en 1900.
  • La commune se dote de l’eau potable à partir de 1890 et l’électricité arrive au village en 1925.
  • Lors de la seconde guerre mondiale, les trois-quarts de la population sont expulsés dans le sud-ouest de la France (Auvergne principalement). Toutefois, le village n’ayant pas subi de bombardements, les habitants purent réintégrer leur domicile en 1945.
  • En 1970, la construction de l’autoroute A32, devenue A4, apporte un certain dynamisme à la commune. En effet, la première sortie se trouve sur le territoire de la commune.
  • Depuis 1975, plusieurs lotisements et constructions de maisons individuelles viennent confimer le développement de Varize.
  • Pour en savoir plus sur Vaudoncourt : Historique de Vaudoncourt

Présentation de la commune

  • Varize-Vaudoncourt est une commune située en Lorraine dans le département de la Moselle à 25 km de Metz (15 minutes par l’autoroute A4) et à 5 minutes de Boulay en septembre 2014 par délibération du Conseil Municipal après consultation des habitants.
  • La commune s’étend sur 14 km² et compte 519 habitants lors du dernier recensement de 2010. Avec une densité de 37 habitants par km², Varize a connu une nette hausse de plus de 23% de sa population par rapport à 1999.
  • Varize appartient à l’arrondissement de Forbach-Boulay-Moselle et est entourée par les communes de Bannay, Condé-Northen et Helstroff.
  • Elle fait partie de la Communauté de Communes de la Houve et du Pays Boulageois (CCPB).
  • La commune est proche du parc naturel régional de Lorraine à environ 28 km.
    mairie-2012